Ybytyruzú, sommets paisibles du Paraguay

Au cœur de la moitié orientale du Paraguay, dans le département de Guairá, la cordillère de l’Ybytyruzú abrite les plus hauts sommets du pays. Son nom difficilement prononçable en français vient du guarani, dialecte parlé par les premiers habitants et aujourd’hui langue officielle du pays, avec l’espagnol. Yvyty signifie colline et rusu grand. Le Tres Kandu, plus haut sommet du Paraguay, y culmine à 842 mètres d’altitude.

Le massif de l’Ybytyruzú fait partie de l’écorégion des forêts atlantiques du haut Paraná. Sa nature présente de nombreux cours et chutes d’eau, de hauts arbres et une terre rouge, colorée. Il est partiellement recouvert par une réserve de 24 000 hectares qui souhaite mettre en évidence l’importance de la conservation de cet écosystème.

Une paisibilité sans faille y règne, la région étant très rurale, peu habité et au tourisme encore confidentiel.

Paraguay Ybytyruzú casa campo tierra colorada
Une maison déjà habitée, avec quelques éléments classiques des campagnes paraguayennes : la moto, les chaises, et de la cumbia à plein volume !
Paraguay Ybytyruzú campo zebu mandarina
Un troupeau de zébus dans un champ, paisiblement allongés sous un mandarinier.
Paraguay Ybytyruzú cabanas granja fransisca
Un chalet touristique de la Granja Fransisca, qui tente d’y développer l’éco-tourisme et qui a gentiment accepté de m’accueillir.
Paraguay Ybytyruzú Granja Fransisca
Une vue de la ferme Granja Fransisca depuis le mirador Cerro Corá.
Paraguay Ybytyruzú Cerro Corá mirador
Toujours depuis le même mirador, naturel et libre d’accès, vue sur la campagne paraguayenne…
Paraguay Ybuturuzu panneau sommet
Panneau d’accueil d’un autre sommet, le Tres Kandu, plus haut du Paraguay mais très loin de ceux de la cordillère des Andes…
Paraguay Ybytyruzú Itá Letra
Itá Letra, un des rares sites du Paraguay à présenter des pétroglyphes. Les plus anciens sont datés de 5000 ans avant Jésus Christ mais sont malheureusement peu protégés.
Paraguay Ybytyruzú sereno salto suizo
Vue sur la cordillère de l’Ybytyruzú depuis le sommet du Salto Suizo. Au premier plan, le gardien du site, portant à la main son équipement de tereré (la boisson nationale, à base de yerba maté, se buvant glacée).

Partagez sur les réseaux sociaux :

Découvrez aussi...

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.