Parc national Santa Teresa, coffre à trésors

Pochette surprise ou coffre à trésors ? La question se pose en ce qui concerne le parc national Santa Teresa. En effet, c’est l’un de mes endroits préférés d’Uruguay, pour la variété des centres d’intérêts qu’il abrite.
Situé sur la côte est de l’Uruguay, dans le département de Rocha, près de la frontière avec le Brésil, il est accessible à pieds par les plages depuis le village voisin de Punta del Diablo (astuce pratique pour ceux qui ne souhaitent pas payer les modestes 5€ de camping). Depuis sa création, le parc est géré par l’armée. Chose donc très peu commune, l’entrée se réalise auprès de militaires en armes !!!

Mais fort heureusement, loin de l’ambiance de coup d’état, c’est un lieu de détente et de loisirs par excellence, le site d’Uruguay qui parait tout proposer ! Il dispose ainsi de nombreuses plages, de plusieurs zones de camping avec différentes ambiances, et, de par sa qualité de réserve naturelle, de lieux de nature sauvage avec animaux et sentiers de randonnées. D’autres zones ont été aménagées spécialement pour le tourisme, comme le jardin zoologique, des lacs artificiels ou de grandes serres d’études botaniques, dont une roseraie de plus de 300 espèces.
Bien sûr, impossible d’oublier un haut lieu d’histoire datant de l’époque coloniale : la forteresse Santa Teresa. Aujourd’hui musée, c’est elle qui a motivé la création du parc et qui lui donne son nom. A l’initiative de l’historien Horacio Arredondo qui souhaitait la protéger, le parc national a été établit le 26 décembre 1927, sur une surface de 3 000 hectares.

Bref, que ce soit pour un week-end ou pour une semaine, je vous recommande fortement de séjourner dans ce parc incroyable aux nombreux attraits, où il est impossible de s’ennuyer !

Parc Santa Teresa Uruguay Administration
La capatacia, centre administratif où siège la direction de la réserve naturelle : le service des parcs de l’armée !
Parc Santa Teresa Uruguay forteresse
La forteresse Santa Teresa au milieu des 1 400 hectares de forêt. Au total, ce sont plus de deux millions d’arbres qui ont été plantés dans le parc, en partie pour la protéger de la désertification.
Parc Santa Teresa Uruguay forteresse canons
La forteresse a été fondée en 1762 par les portugais. Mais en à peine six mois, ce sont les espagnols qui en prennent possession et en terminent la construction. Totalement abandonnée à la fin du XIXème siècle, elle était dans l’oubli et sous le sable jusqu’à la création du parc puis sa restauration.
Parc Santa Teresa Uruguay Playa Grande
Le parc Santa Teresa propose quatre plages pour tous les goûts. Certaines plus fréquentées que d’autres, avec plus ou moins de vagues, pour un total de 12 km de côtes. Ici, playa grande, qui signifie « grande plage » en espagnol.
Parc Santa Teresa Uruguay Sombraculo
Le sombraculo, qui reproduit un environnement subtropical pour la culture de plantes exotiques.
Parc Santa Teresa Uruguay daines camping
Entre les tentes du camping, il y a parfois des surprises. Réserve naturelle, de nombreux animaux s’y promènent librement.
Parc Santa Teresa Uruguay carpincho
Parmi les animaux présents se trouve le carpincho, plus grand rongeur au monde. J’en parlais déjà dans l’article sur le Parc National Mburucuyá.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.