Parc National Mburucuyá

Le parc national Mburucuyá est situé en Argentine, dans la province de Corrientes, et a été créé en 2001 sur une superficie de 17 660 hectares. Il abrite une faune et une flore caractéristique de la région des Esteros del Iberá, deuxième plus grande zone humide au monde après le Pantanal !

Initialement, j’avais prévu de rester deux jours dans cette réserve. Mais cette durée s’est vue doublée à cause des aléas du climat subtropical !
En effet, de violents orages ont éclatés lors de mon séjour, avec plus de 200 mm de précipitations en moins d’une journée. Ces pluies ont même détruit les chemins d’accès au parc. J’ai donc dû attendre une accalmie, quelques jours plus tard, pour parcourir les 15 kilomètres qui me séparaient de la route la plus proche… les pieds dans l’eau !

Parque nacional Mburucuyá esteros arbol
Les marais, paysages caractéristiques du parc et de la région des Esteros del Iberá.
Parque nacional Mburucuyá palmar yatay
Autre type de paysage et de végétation, la palmeraie de yatay.
Parque nacional Mburucuyá hormiguero chimenea
Dans la zone, les insectes sont créatifs et les fourmilières ont la forme de cheminées !
Parque nacional Mburucuyá carpincho laguna
Connaissez-vous cet animal ? Il s’agit du carpincho, ou Hydrochoerus hydrochaeris, le plus grand rongeur au monde !
Parque nacional Mburucuyá cartel velocidad carpincho
Dans le parc, les carpinchos sont célèbres et visibles jusqu’aux panneaux de signalisation !
Parque nacional Mburucuyá arana
Autre amie rencontrée sur place, cette charmante petite araignée…
Parque nacional Mburucuyá inundación temporal camino cortado guardaparques
Suite aux fortes pluies, le chemin est détruit par endroits et ne forme alors plus qu’un avec les marais… Les guardaparques, en charge de la protection du lieu, mesurent l’ampleur des dégâts et doivent laisser la voiture de côté pour le moment.
Parque nacional Mburucuyá inundación guardaparques quad
Les guardaparques tentent de continuer la route en quad. Les petits points tout au fond du chemin sont à nouveau des carpinchos !
Parque nacional Mburucuyá inundación temporal camino cortado
Malheureusement le chemin se révèle finalement impraticable pour tout type de véhicule.
Parque nacional Mburucuyá inundación temporal camino cortado camino yacaré
Lorsque je quitte le parc, je fais une rencontre inattendue… Un caïman à museau large s’est perdu sur mon chemin à cause de l’inondation !

Partagez sur les réseaux sociaux :

Découvrez aussi...

2 Comments

  1. GUILLE Michelle

    Bonjour Samuel,
    J’espère que tu vas bien
    Je suis heureuse de pouvoir découvrir les magnifiques photos que tu as prises.
    Tu es un super photographe.
    A quand l’édition d’un livre retraçant ton périple ?
    Je te dis à bientôt en FRANCE (lol)
    Michelle

    1. CheckSam

      Bonjour Michelle,
      Merci pour ton commentaire très positif ! 😀
      Et bien écoute, pour le livre, j’y réfléchirai une fois en France mais c’est une très bonne idée ! 
      A bientôt !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.