Lac General Carrera ou lac Buenos Aires ?

Vous avez surement déjà entendu parler du plus grand lac d’Amérique du Sud, dont le nom aura fait rire des générations d’enfants : le lac Titicaca. Mais combien d’entre vous ont entendu parler du second plus grand lac, qui avec une superficie de 1 850 km2 a pourtant une taille similaire à celle de l’Essonne ?
Situé en Patagonie, il s’agit du… heu… du lac Buenos Aires ou du lac General Carrera ! En fait, ce lac est situé à la frontière entre l’Argentine et le Chili, presque divisé à moitié entre les deux pays, et si les argentins l’appellent lago Buenos Aires, les chiliens eux le nomment lago General Carrera. Il s’agit d’un unique lac, mais qui possède deux noms officiels, tous deux reconnus au niveau international, ce qui en fait sa particularité.

La zone n’est pas très peuplée, peu de villages se trouvent sur le pourtour du lac, car le relief l’a rendu difficile d’accès, notamment coté chilien. Un chemin le longeant a été construit, mais il est très peu utilisé, les véhicules préférant emprunter l’embarcation historique permettant de traverser le lac plus rapidement, dans sa hauteur. Faire le tour du lac a été une de mes expériences les plus difficiles d’auto-stop, ayant attendu plus d’une journée pour être emmené, par des touristes perdus. Cela m’a laissé beaucoup du temps pour prendre des photos du lac et de ses couleurs turquoise, l’eau étant d’origine glaciaire.

Argentina lac buenos aires los antiguos
Vue sur le lac et Los Antiguos, capitale nationale de la cerise et seul village présent en bordure du lac coté argentin.
Chili chile chico lac general carrera Juan baignade
Juan, autre voyageur au long cours (sur les routes depuis 8 ans !), ne semble pas frileux et décide de se baigner dans le lac.
Chili chile chico lac general carrera costanera
Le lac General Carrera et la costanera de Chile Chico vue du ciel.
Chili Patagonie laguna verde minera cerro bayo
A la sortie de Chile Chico, le lac rejoint la Laguna Verde, une lagune à l’eau verte, turquoise mais… toxique, puisqu’il s’agit du lieu de rejet des déchets d’une société minière extrayant l’argent sur ce site.
Chili Patagonie laguna verde minera cerro bayo
La société minière Minera Cerro Bayo et quelques-unes de ses infrastructures, entre un paysage de campagne verdoyant et la cordillère des Andes enneigée.
Chili Patagonie Catedral de Mármol
Le village de Puerto Río Tranquilo est un lieu d’intérêt pour les formations rocheuses qu’il abrite au large, dans le lac General Carrera.
Chili Patagonie Catedral de Mármol lago
Vue sur le lac depuis l’une des cavités.
Chili Patagonie Catedral de Mármol Texture
Les cavités forment un site appelé Catedral de Mármol ou cathédrale de marbre, une formation minérale, en réalité de carbonate de calcium, qui dessine de superbes motifs en couleurs.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Découvrez aussi...

6 Comments

    1. CheckSam

      Hahaha pas de soucis.
      En vérité la zone est très humide ce qui fait un beau vert. J’ai essayé de jouer sur les hautes lumières pour ne pas trop exposer la montagne et que l’arrière-plan soit lisible mais c’est difficile !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.